Logo de la Région wallonne Allez directement au contenu de la page
Portail Wallonie | Accueil - Plan du site - Contacts  
Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques
"Les Voies hydrauliques, les voies du développement durable..."
Recherche avancée Logo de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques
Vous êtes ici : Accueil > Hydrologie > Données archivées et statistiques > Annuaires et statistiques

+
+
+
+
 
 

Aide


Version imprimable Imprimer

  1. Inventaire
  2. Remarques concernant les précipitations
  3. Valeurs mensuelles
  4. Graphique des valeurs journalières et horaires 
  5. Tableau des valeurs journalières et horaires
  6. Graphique des débits journaliers classés
  7. Tableau des débits journaliers caractéristiques

 

Inventaire

Les données disponibles sont des hauteurs d'eau (en mètres), des débits (en m³/s) ou des précipitations (en mm). Les hauteurs sont exprimées en fonction d'un zéro local.

Pour chaque station apparaissent le nom de la station, la rivière contrôlée et la période de référence sur laquelle sont calculées les statistiques.

Une case à cocher permet d'accéder aux données et statistiques détaillées de la station et de la mesure concernées. Il s'agit des valeurs mensuelles, des valeurs journalières, des valeurs horaires et, dans le cas des débits, des valeurs classées. Il est également possible d'effectuer une demande de téléchargement des données journalières et horaires de la période de référence.

Un clic sur la pastille 'Infos stations' permet d'accéder à quelques informations supplémentaires sur la station et la mesure : les coordonnées X Y (Lambert 72), l'altitude du zéro local (hauteur), la date d'installation, la superficie du bassin versant (débit), ...

Les statistiques indiquées dans le tableau d'inventaire sont le minimum journalier, le maximum journalier et la moyenne annuelle.

Pour les hauteurs et les débits, le minimum (MIN) correspond à la valeur journalière minimale observée durant la période de référence, le maximum (MAX) est la valeur journalière maximale et la moyenne (MOY) est la moyenne annuelle observée durant la période de référence. Pour les précipitations sont affichés le total journalier maximum observé durant la période de référence et le total annuel moyen observé durant la période de référence. Le minimum journalier est bien entendu zéro.

 

Remarques concernant les précipitations

Les précipitations affichées sur ce site sont des mesures réalisées dans le cadre du suivi en temps réel du réseau hydrographique. Depuis le 1er janvier 2005, ces données sont validées quotidiennement par l'Institut Royal Météorologique.

Les appareils de mesure ne sont pas chauffés. Cette caractéristique technique implique qu'en cas de précipitations neigeuses, les valeurs mesurées sont nulles et que, lors de la fonte de la neige, des valeurs non nulles sont mesurées même en l'absence de nouvelle précipitation.

Pour toute étude statistique, comparative ou autre, il est conseillé de s'adresser à l'Institut Royal Météorologique qui dispose des données de précipitations officielles, contrôlées et complètes.

 

Valeurs mensuelles

Les données mensuelles pour la période de référence sont disponibles sous forme de tableaux.

Un premier tableau contient pour les hauteurs ou les débits, la moyenne par mois et par année des valeurs journalières, et pour les précipitations, la somme par mois et par année des valeurs journalières.

En dessous,  un deuxième tableau contient des statistiques sur toute la période :

  • la moyenne pour chaque mois des valeurs mensuelles observées et la moyenne de toutes les valeurs annuelles ;
  • le minimum des valeurs mensuelles et l'année pendant laquelle cette valeur a été observée, ainsi que le minimum des valeurs annuelles ;
  • le maximum et l'année où ce maximum a été observé ;
  • l'écart-type calculé sur base des valeurs mensuelles de chaque année pour un mois déterminé et sur base de toutes les moyennes annuelles ;
  • les percentiles 10, 25, 50 (aussi appelé médiane), 75 et 90, respectivement notés P.10, P.25, P.50, P.75 et P.90 ;

L'écart-type est la racine carrée de la moyenne des carrés des écarts entre les observations et la moyenne arithmétique, il mesure la dispersion autour de la moyenne.

Les percentiles divisent les données en groupes comportant chacun un centième de l'effectif.  Si en janvier on observe pour le 25ème percentile la valeur 0.553, cela signifie qu'une année sur quatre, la moyenne mensuelle de janvier est inférieure à 0.553. Remarquons qu'il faut au minimum 5 valeurs pour que les percentiles 25, 50 et 75 soient calculés, et 10 pour les percentiles 10 et 90.

 

Graphique des valeurs journalières et horaires

Les graphiques ont pour abscisse le temps: du 1er janvier au 31 décembre de l'année choisie dans le cas des valeurs journalières et du 1er au dernier jour du mois pour les valeurs horaires. L'ordonnée est soit le débit, exprimé en m³/s, soit la hauteur, exprimée en m soit la précipitation, exprimée en mm.

Il est possible de choisir un zoom prédéfini dans une liste ou de modifier et déplacer les curseurs de l'intervalle de visualisation dans le bas du graphique.  Le passage de la souris sur la courbe permet d'obtenir la valeur et la date/heure de chaque point.

Toutes les données journalières et horaires sont disponibles en ligne sous forme de graphiques qu'elles soient validées ou non. Les données non validées sont dessinées en bleu, les données validées en rouge.

 

Tableau des valeurs journalières et horaires

Le tableau des valeurs journalières est divisé en deux parties. La première contient toutes les données journalières de l'année et la seconde des statistiques. Ces statistiques sont, pour chaque mois, la moyenne, le minimum, le jour du mois où le minimum a eu lieu, le maximum, le jour du mois où le maximum a eu lieu et la somme de toutes les données du mois.

En bas de ce tableau se trouvent en outre le minimum et le maximum absolus observés pendant cette année, la moyenne annuelle, la somme de toutes les données de l'année et le nombre de jours où la valeur journalière existe.

Le tableau des valeurs horaires est également divisé en deux parties. La première contient toutes les données horaires du mois et la seconde des statistiques. Ces statistiques sont, pour chaque jour, la moyenne, le minimum, l'heure pour laquelle le minimum a été observé, le maximum, l'heure pour laquelle le maximum a été observé et la somme de toutes les données du jour.

En bas de ce tableau se trouvent le minimum et le maximum absolus observés pendant le mois, la moyenne mensuelle, la somme de toutes les données du mois et le nombre d'heures où la valeur horaire a été observée.

Toutes les données journalières et horaires sont disponibles en ligne sous forme de tableaux qu'elles soient validées ou non. Les données non validées sont affichées sur un fond bleu.

 

Graphique des débits jounaliers classés

Le graphique des débits journaliers classés a pour abscisse le rang dans le classement (exprimé en jours) et pour ordonnée le débit (en m³/s). Il permet de comparer la courbe des débits d'une année classés par ordre décroissant avec les courbes des percentiles 10, 50 et 90.  Il existe un graphique par année.

Il est possible de zoomer en déplaçant les curseurs de l'intervalle de visualisation dans le bas du graphique. 

Le passage de la souris sur la courbe permet d'obtenir la valeur de chaque point et son rang.

 

Tableau des débits journaliers caractéristiques

Ces statistiques sont établies sur les débits journaliers de la période de référence uniquement.

Le premier tableau des valeurs caractéristiques contient, pour chaque année, le minimum, la date à laquelle le minimum a eu lieu, le DCE, le DC11, le DC9, le DC6, le DC3, le DC1, le DCC, le maximum, ainsi que la date à laquelle il a eu lieu.

Le minimum est la valeur journalière la plus basse observée durant l'année. De même, le maximum est la valeur la plus haute.

Le DCE, ou débit caractéristique d'étiage, est le débit dépassé 356 jours par an. Le DC11 est le débit dépassé 11 mois par an, le DC9 est le débit dépassé 9 mois par an, le DC6 est le débit dépassé 6 mois par an, le DC3 est le débit dépassé 3 mois par an, et le DC1 est le débit dépassé 1 mois par an. Enfin, le DCC, ou débit caractéristique de crue, est le débit dépassé 10 jours par an. Le deuxième tableau contient la moyenne mensuelle, le minimum, l'année où il a été observé, le maximum, l'année où il a été observé, et quelques percentiles de toutes ces valeurs durant les différentes années. Ainsi, par exemple, la moyenne mensuelle du minimum est la moyenne de tous les minima observés durant la période proposée.

Les percentiles divisent les données en groupes comportant chacun un centième de l'effectif. Les percentiles qui nous intéressent sont les percentiles 10, 25, 50 (aussi appelé médiane), 75 et 90, respectivement notés P.10, P.25, P.50, P.75 et P.90. En terme d'interprétation, si pour une station en janvier le 25ème percentile correspond à la valeur 0.553, cela signifie qu'une année sur quatre, la moyenne mensuelle de janvier est inférieure à 0.553. Remarquons qu'il faut au minimum 5 valeurs pour que les percentiles 25, 50 et 75 soient calculés, et 10 pour les percentiles 10 et 90.

 


Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité    Blindsurfer, novembre 2005 Haut de la page