Logo de la Région wallonne Allez directement au contenu de la page
Portail Wallonie | Accueil - Plan du site - Contacts  
Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques
"Les Voies hydrauliques, les voies du développement durable..."
Recherche avancée Logo de la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques
Vous êtes ici : Accueil > Hydrologie > Objectifs et méthodes > Mesures > Hydrographie

+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
+
 
 

Hydrographie fluviale


Version imprimable Imprimer

L'hydrographie fluviale utilise les techniques de la topographie maritime pour lever le fond des voies d’eau intérieures (fleuves, rivières et lacs), déterminer les diverses profondeurs de l'eau, l'érosion et le transport des matériaux.

Le suivi hydrographique des voies navigables rencontre plusieurs objectifs:

  • étude de la topographie des lits mineurs , donnée de base indispensable aux modèles hydrauliques qui permettent de calculer sur une topographie connue l'impact d'un débit donné en terme de hauteur d'eau, voire d'inondation ;
    la mise à jour de cette topographie à intervalle régulier est indispensable car le lit mineur d'un cours d'eau évolue rapidement en fonction des phénomènes de sédimentation et d'érosion qu'entraîne le courant ;

  • suivi des obstacles et hauts-fonds pouvant entraver la navigation ou le bon écoulement : une bathymétrie précise des voies navigables permet notamment d’estimer les quantités minimales de boues à draguer pour maintenir un tirant d’eau suffisant aux bateaux ;
  • repérage  des voitures échouées par accident ou volonté criminelle : elles constituent souvent un danger pour la navigation et sont retirées en collaboration avec la police fédérale ;
  • levé préalable pour la construction d’ouvrages, pose de câble et conduites, approfondissement ;
  • suivi de l’état de conservation de la partie immergée des berges et des ouvrages.

Au niveau des lacs de barrages, l’objectif principal est le contrôle de la capacité de stockage, le repérage de zones d’envasement et l’inspection subaquatique des ouvrages.


Image par sonar à balayage latéral Topographie combinée du fond du lac de la Gileppe (sonar) et du mur du barrage (lidar)
Sambre, image au sonar à balayage latéral montrant une barque échouée Lac de la Gilleppe : topographie du fond du lac mesurée au sonar multifaisceaux combinée à la topographie du mur de barrage (à l'avant-plan) mesurée au lidar

Les techniques de mesures mises en œuvre diffèrent selon l'objectif poursuivi :

  • sondeurs acoustiques (sonars) multifaisceaux ou monofaisceau : topographie du fond (bathymétrie), ces appareils permettent une grande densité de mesure (au moins 1 point par mètre carré) et une très bonne précision (meilleure que 10 cm) ;
  • sonars à balayage latéral : imagerie représentant le niveau de réflectivité du fond (repérage d’objets, inspections…) ;
  • sismique réfraction, géoélectricité : interprétation géophysique du fond des voies navigables en vue d’approfondissement ;
  • caméras montées sur un ROV (Remote Operated Vehicule) géoréférencé : inspection subaquatique des ouvrages.

 Le suivi hydrographique concerne également la partie émergée de la voie d'eau :

  • la topographie du lit majeur ;
  • les équipements et aménagements des berges.

La topographie du lit majeur est indispensable aux modèles hydrauliques pour compléter les informations sur le lit mineur lorsque le niveau d'eau atteint la cote de débordement. La topographie des lits majeurs des principaux cours d'eau de la Région wallonne a été déterminée par lidar (ou laser) aéroporté. Cette technologie permet de déterminer avec précision la topographie, même sous la végétation. Le document " Utilisation des techniques sonar et laser dans le cadre de la connaissance des zones d'inondation" décrit plus en détail les techniques de mesure topographique du lit majeur par lidar et du lit mineur par sonar, ainsi que leur association pour la détermination de zones d'inondation au moyen de modèles hydrauliques.

Inventaire des équipementsL'inventaire des équipements constitue une aide essentielle à la gestion de l'infrastructure et à l'édition de cartes de navigation. Cet inventaire est facilité par l'utilisation de caméras mobiles permettant de collecter sur tout le tracé des voies navigables des images géoréférencées des berges.

 


Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité    Blindsurfer, novembre 2005 Haut de la page